Designer industriel depuis 1992

Designer industriel depuis 1992, conçoit des objets pour différentes marques, dont Abet Laminati, Alessi, Danese, Elica, Foscarini, Magis, Meritalia, Moleskine. Parmi les traits distinctifs de son travail, on trouve la recherche et la définition de nouveaux types d’objets, tel que le Moscardino, un couvert multifonction biodégradable, dessiné avec Matteo Ragni pour Pandora design, qui a reçu un prix en 2001 au « Compasso d’Oro ». En 2009, le Président de la République Italienne lui a conféré le prix pour l’innovation « premio dei Premi » pour le projet Eureka Coop, grâce auquel il a fait entrer le design dans la grande distribution. En mai 2009, la Triennale de Milan a accueilli son exposition personnelle intitulée « Giulio Iacchetti. Objets désobéissants ». Attentif depuis toujours à l’évolution du rapport existant entre le monde artisanal et celui du design, il a lancé en 2012 Internoitaliano, la « fabrique en réseau », formée de toute une série d’ateliers artisanaux avec lesquels il signe et produit des meubles et des accessoires s’inspirant du savoir faire et du mode de vie italiens.

En parallèle, il a continué sa recherche personnelle vers de nouveaux thèmes de projet, comme le symbole de la croix qui a donné naissance à l’exposition Cruciale, accueillie au Musée diocésain de Milan, dans la Basilique de Saint-Étienne-le-Rond à Rome et au Château de Lombardie à Enna, tandis que l’exposition Ration K, le repas du soldat en action, produite par la Triennale de Milan en janvier 2015, offre une réflexion sur le côté essentiel et conceptuel du design anonyme lié à la nourriture.

Il a gagné un deuxième Compasso d’Oro en 2014 pour la série de plaques d’égout Sfera, dessinée avec Matteo Ragni pour Montini.

Giulio Iacchetti

Collections design pour Metalmobil: